top of page

Votre forêt dans un climat changeant

Étude de cas du projet d'adaptation au climat
NB_CS Sites_Conrad.jpg
Site 2
Conrad & Elspeth Leroux

Emplacement : Route 580, colonie de Windsor, comté de Carleton

Introduction

Conrad et Elspeth Leroux possèdent 487 acres de terrain au large de la route 580 dans le comté de Carleton. Ils ont d'abord acheté une section du boisé en 1978.

 

Conrad est à la retraite et profite de la tranquillité de son boisé. Il veut augmenter la santé, la diversité et la résilience de son boisé tout en améliorant la valeur du bois en même temps.

Description du site

 Conditions du site :

Conditions au sol : 

Historique du site :

  • Hauteur du bois résineux : 2-3 mètres

  • Hauteur du bois dur : 5-6 mètres

  • Secteur à prédominance feuillue sur légère pente rocheuse avec exposition sud.

  • Quelques résineux matures, principalement des jeunes érables à sucre, érables rouges, peupliers et merisiers

  • Croissance rapide grâce à la fertilité du sol

  • Quelques corniches affleurent sous un sol peu profond

  • Certaines zones de mauvais drainage

  • Régénération trop jeune pour fournir du volume de bois (M3 ou cordes), donc des tiges à l'hectare (tiges/ha) ont été utilisées à la place.

  • Bien drainé

  • Versant sud-est

  • Bonne opérabilité

Anciennes terres agricoles défrichées (avant les années 1970). Une partie du boisé a été utilisée comme plantation d'arbres de Noël, et après qu'ils ont cessé de vendre des arbres de Noël, la plantation restante a été laissée à pousser par elle-même. Une autre section avait une plantation de pins rouges qui a été récoltée en 2018/19. La zone où se trouve le site de l'étude de cas a été coupée à blanc il y a environ 20 ans.

Leroux.jpg
Enquête auprès des propriétaires

2020

À quoi le boisé a-t-il été utilisé dans le passé (par exemple, récolte de bois, bois de chauffage, terres agricoles, laissé à l'état sauvage et libre) ?

 

Avant les années 1970, environ la moitié était des terres défrichées utilisées pour l'agriculture.  Après notre acquisition, une partie a été exploitée en plantation d'arbres de Noël.  Cela a finalement été arrêté en raison des conditions du marché et des contraintes de temps. Les arbres restants ont été laissés à pousser.  Ceux-ci et la plantation de pin rouge ont été récoltés en 2018/19 et le sol a été scarifié en 2020.  Les autres anciens champs sont presque tous redevenus commerciaux et non commerciaux espèces forestières d'âges variés.  Au cours de notre mandat, une grande partie des zones boisées ont été coupées.  Certaines coupes à blanc, quelques coupes d'éclaircie sélectives, avec l'aide de CVWPA.


Quels sont vos objectifs à court terme pour votre boisé (7 prochaines années) ?

  • Replanter la zone de coupe à blanc 2018/19 de sapin baumier et de pin rouge (avec l'épinette et le pin blanc).

  • Inclure un composant du pin blanc d'une manière qui facilitera le contrôle de l'attaque inévitable du charançon

  • Éclaircie précommerciale de la régénération des feuillus dans les zones (qui étaient auparavant) coupées à blanc sur le lot 58.

  • Essayer d'établir un remplacement de feuillus approprié pour la perte prévue de tous les frênes due à l'agrile du frêne.

  • Tente actuellement d'établir le chêne rouge en ensemençant des glands à titre d'essai.

  • Surveiller la régénération du hêtre pour déterminer s'il est possible d'encourager des souches résistantes à la maladie de l'écorce qui infecte la majorité des hêtres.

  • Compte tenu de mon âge, organiser le transfert ordonné de la propriété du boisé, idéalement au sein de la famille.

 

 

Quels sont vos objectifs à moyen terme pour votre boisé (7 à 35 ans) ?

J'espère que les prochains propriétaires seront des membres de la famille qui s'occuperont d'une forêt bien peuplée de divers groupes d'âge et d'espèces diverses indigènes à la forêt acadienne ou adaptées aux changements climatiques prévus.


Quels sont vos objectifs à long terme pour votre boisé (35 ans et plus) ? 

Fondamentalement, que le boisé soit entièrement boisé, tendant davantage vers les espèces climaciques et visant une récolte future de plus grande valeur en raison d'arbres plus gros et de meilleure qualité.  Il est très difficile de prédire ce qui sera demandé pour les marchés futurs et quelles seront les futures contraintes dues aux maladies et au changement climatique.  L'approche la plus sage sera probablement d'éviter de dépendre d'un ou de quelques produits. La monoculture est très risquée.
 

 

Avez-vous déjà pris en considération la capacité de votre boisé à s'adapter aux futures conditions climatiques changeantes?

Non. Seulement l'année dernière, à peu près. Le séminaire de la Fédération à Fredericton l'an dernier sur ce sujet m'a ouvert les yeux. Je réalise maintenant que c'est important.

 

Pensez-vous que votre boisé résistera aux conditions climatiques changeantes du N.-B.?  Pourquoi?

Il y aura toujours des arbres quelconques dans le boisé. Seront-ils en bonne santé ? Auront-ils une valeur commerciale ? Le mélange d'espèces va-t-il changer ? Allons-nous continuer à perdre des espèces à cause des maladies importées ? Qui peut dire avec certitude? Mais je crois que nous devons planifier et agir sur la base des meilleures informations et prévisions disponibles.

Mise en œuvre de la zone de parcelle d'échantillonnage

Prétraitement sommaire des espèces

CONRAD_pre.jpg

Taille des placettes d'échantillonnage

CONRAD_taille du tracé.jpg

Résumé des espèces post-traitement

CONRAD_post.jpg
Traitements mis en œuvre par parcelle

Traitement traditionnel :
Pré-commercialement éclaircie en favorisant les essences de résineux traditionnelles en conservant les feuillus là où il n'y a pas de résineux.

Objectif: 
Volume de bois.

Traitement adaptatif au climat :
Pré-commercialement éclaircir en favorisant les espèces adaptatives au climat telles que l'érable à sucre et en favorisant les feuillus par rapport aux résineux.  (c. le bouleau blanc ne pourra pas se rétablir sous la canopée des arbres existants.

Objectif :  

Pour créer des conditions de croissance favorables pour les espèces adaptatives au climat et minimiser la teneur en sapin baumier.

Résultats et suivi des progrès

Cette section sera mise à jour à chaque visite du site pour mesurer les volumes mis à jour et les conditions du site. La première mise à jour prévue aura lieu à l'automne 2022, puis tous les cinq ans par la suite.

bottom of page