top of page

« SI NOUS N’AVONS PAS UN MARCHÉ ÉQUITABLE, NOUS LE CORRIGERONS »

October 7, 2020



Les élections provinciales sont maintenant derrière nous, amenant au pouvoir un gouvernement majoritaire, tel que recherché par le chef progressiste-conservateur Blaine Higgs.


“Le marché n’a pas encore été corrigé. Le bois privé n’a toujours pas d’accès équitable au marché.

Les propriétaires de boisés privés ont bon espoir que le premier ministre et son gouvernement respecteront les promesses qu'ils ont faites au cours de leur premier mandat lorsqu'ils se sont engagés à réviser la Loi sur les terres et forêts de la Couronne et à rétablir l'équité dans le secteur forestier.


« Si nous n’avons pas un marché équitable, nous le corrigerons » a-t-il dit en février 2019.


Le marché n'a pas encore été corrigé. Le bois privé n'a toujours pas d’accès équitable au marché; les droits compensateurs sur le bois résineux exporté aux États-Unis restent en vigueur, coûtant plus de 200 millions de dollars, et aucune modification législative n'a été apportée à la Loi sur les terres et forêts de la Couronne.


C'est compréhensible, étant donné que le gouvernement minoritaire de Higgs a été dépassé par des événements indépendants de sa volonté au cours des deux dernières années. Tout d'abord, c'était un gouvernement minoritaire qui a rendu les conservateurs très prudents à propos du programme législatif et, deuxièmement, le gouvernement s'est retrouvé en pleine pandémie.


UNE VOIE CLAIRE VERS L'ACTION ET L'ÉQUITÉ

Le gouvernement conservateur a maintenant un mandat de quatre ans devant lui et les 42 000 propriétaires de boisés privés du Nouveau-Brunswick et leurs familles s’attendent à des changements pour le mieux. C’est ce qui nous avait été promis lors des précédentes élections de 2018 et ce que nous attendons encore.

“Imaginez un système qui ramène le bois privé en tant que principale source d’approvisionnement, et l’activité économique que cela créera.

Nous avons besoin d'un secteur forestier plus fort, avec un marché équitable, avec des prix et des pratiques compétitifs. Ce n’est pas seulement bon pour les propriétaires de lots boisés, mais pour tout le monde au Nouveau-Brunswick - un secteur forestier plus fort signifie plus d’emplois, plus d’investissements dans les collectivités rurales, des recettes fiscales accrues pour payer les services de santé et les écoles.


De la transparence et des prix équitablement négociés auraient de bonnes chances de mettre un terme à l'action punitive des États-Unis qui, comme je l'ai déjà souligné, a coûté au Nouveau-Brunswick plus de 200 millions de dollars.


Imaginez ce qui aurait pu être fait avec cet argent.


Imaginez un système qui ramène le bois privé en tant que principale source d'approvisionnement, et l'activité économique que cela créera.


Imaginez que nous ayons un marché florissant pour notre bois, avec de solides offices de commercialisation axés sur le rétablissement de prix justes et compétitifs.


Prendre ces mesures aidera non seulement le secteur à se développer et à prospérer, mais constitue également nos arguments les plus solides pour récupérer une exemption de ces droits compensateurs américains punitifs.


IL EST TEMPS DE RESPECTER LA VALEUR DE NOS FORÊTS DE LA COURONNE

Imaginez un gouvernement qui cesserait de voir nos forêts de la Couronne comme une source d'approvisionnement en bois bon marché pour l'industrie et rétablirait des taux de redevances qui respectent la valeur d'une ressource qui appartient à tous les Néo-Brunswickois. Les contribuables méritent cela de leur gouvernement.


Lors de l'élection de 2018, tous les partis ont convenu que le système était brisé et devait changer. C’est une sorte de consensus politique que vous voyez rarement à notre époque. Cela en dit long. Les élections qui viennent de se terminer ne semblaient pas du tout porter sur des politiques ou des idées - c'était un référendum sur le leadership.


Les membres élus et leurs dirigeants ne sont jamais aimés universellement dans notre province avec des concentrations de conservatisme, de libéralisme et tout le reste. Mais ils sont respectés pour avoir fait les bonnes choses pour la province et la population.


IL EST TEMPS DE CRÉER UN AVENIR MEILLEUR POUR LE NOUVEAU-BRUNSWICK

Il faut un leadership fort et des politiques visionnaires pour surmonter les différences et amener tout le monde à se mobiliser pour un avenir plus prospère - y compris un avenir plus prospère pour le secteur forestier du Nouveau-Brunswick.


“Imaginez un gouvernement qui cesserait de voir nos forêts de la Couronne comme une source d’approvisionnement en bois bon marché pour l’industrie et respectent la valeur d’une ressource qui appartient à tous les Néo-Brunswickois.

Le gouvernement Higgs a la majorité qu'il voulait tant. Il a le pouvoir de guérir la division et de créer un avenir plus fort. Il a la chance de travailler avec les citoyens du Nouveau-Brunswick ainsi qu'avec les partis d'opposition, en tirant parti des idées des autres pour améliorer leurs politiques et leurs actions.


Il a le pouvoir d'apporter les modifications législatives nécessaires pour rétablir l'équilibre et l'équité dans le secteur forestier. (Pour plus de détails sur les changements nécessaires, voir l'article précédent, Il est temps pour nos politiciens d'agir pour l'équité dans la foresterie.)

Nous avons hâte de travailler avec le gouvernement conservateur et les partis d'opposition pour apporter des changements positifs aux propriétaires de lots boisés, à la population du Nouveau-Brunswick et pour la prospérité de la province.


Merci de votre attention,


Rick Doucett

Président, Fédération des propriétaires de lots boisés du Nouveau-Brunswick


5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page